AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I fill my heart with emptiness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: I fill my heart with emptiness   Lun 7 Sep - 15:23

Diane Cabanel
- I'm a princess cut from marble, smoother than a storm
And the scars that mark my body, they're silver and gold -

nom complet + Diane Cabanel. Son prénom lui a été donné en référence à la déesse lunaire, et sonne comme un prédiction : jamais elle ne sera la plus chaleureuse, jamais elle ne sera la plus fragile. âge + 25 ans. Un quart de siècle déjà, passé à toute vitesse, et aucune envie de vieillir. date et lieu de naissance + En périphérie de Saint-Merlin, le soir du premier novembre. Le jour de la fête des morts. Un signe, d'après ses parents. origines + Pur produit à la française. sang + Aussi pur que de l'eau bénite. profession + Une députée de Saint-Merlin. Même si ce sont ses compétences qui l'ont menées là où elle est actuellement, elle doit ce poste pour beaucoup au prestige de son nom. race + Sorcière, à la sauvagerie contenue mais n'ayant foncièrement rien à envier aux lycanthropes lorsqu'elle la laisse éclater. côté cœur + Ce n'est pas de la glace : la glace fond. Ce n'est pas de la pierre : la pierre se fracasse. Ce n'est qu'un trou noir, un vide absolu, qui engloutit tous les sentiments. situation familiale + Ses parents l'adorent, et bien qu'elle les aime, elle est beaucoup plus modérée. Elle est la seule de sa fratrie à avoir gardé un contact bon et sain avec eux, et ils le lui rendent bien. Quant à ses deux frères, elle ne les considèrerait presque plus comme tel. Elle n'avait rien à reprocher à Brice, contrairement à André, alias le symbole familial de la honte et de la descente aux enfers, mais depuis que le cadet s'était mis en tête d'aider le benjamin, elle les mettait dans le même sac. situation financière + Confortable, pour ne pas dire très confortable. Ses parents ne sont jamais hésitants quant il s'agit de lui donner de l'argent, à elle, la fille chérie, la seule qui leur est restée proche. lieu d'habitation + Un manoir appartenant à sa famille et dans lequel elle vit toute seule, telle une reine, avec pour seule compagnie un Fléreur de compagnie appelé Gatsby et une elfe de maison, répondant au doux et mélodieux prénom de Prunie, pour la cutine, le ménage et autres. baguette + bois d'acajou, très efficace pour les sortilèges de métamorphoses ; plume d'Occamy, un oiseau agressif et protecteur ; trente-quatre centimètres - les baguettes longues étant attirées par les personnalités fortes souhaitant pratiquer une grande magie ; d'une finesse remarquable, propice aux sortilèges raffinés ; rigide. patronus + une vipère aspic, une dangerosité rampante qui ne se brusque que lorsqu'elle se sent menacée. épouvantard + Ses frères, l'un en particulier, couverts de boue, qui l'agrippent pour la traîner dans la honte, dans la boue. avatar + Gemma Arterton, qui se passe de tout qualificatif.

L'âme du moldu
Je suis In Case, j'ai 19 ans, je suis Belge, célibataire (envoyez vos CV par messages privés  gne ) et je ne vais pas parler plus longtemps de moi, car ma vie est chiante huhu Je suis arrivé ici par hasard / par Bazzart, et ça me plait beaucoup (même si on connait l'éternelle rengaine sur les forums sombres, mais ça me choque pas  hehe ). 
que penses-tu de la meute des nouveaux loups ?
Personnellement, je les tolère. Chez les Cabanel, nous avons adopté une position compatissante envers eux, et je n'échappe pas à la règle. La plupart des loups n'ont pas choisi ce nouveau statut, et il est contre-productif de les marginaliser à tout prix, de les diaboliser pour alimenter la peur populaire.

et la brigade des chasseurs, ton avis ?
Je suis d'accord sur le fait qu'il soit nécessaire de réguler les nouveaux loups, de les maîtriser et de les canaliser pour éviter la propagation du phénomène ou la multiplication de dégâts. Mais les chasser et les exterminer sans compter ? Je suis contre. C'est une démarche trop radicale, à l'encontre d'individus qui restent humains la plupart du temps. La solution ne se trouve pas entièrement dans l'existence de cette brigade, mais pour la plupart des gens c'est le secours le plus évident.

en quoi l'arrivée de la meute a-t-elle changé ton quotidien ?
Mon quotidien n'est pas profondément chamboulé. Certes, je suis plus méfiante et je me protège au mieux chez moi, mais je n'appellerai pas ça de la panique. De l'inquiétude, à l'idée d'une potentialité. "Et si...". Je n'ai jamais baissé ma garde, et ce n'est pas aujourd'hui que ça va arriver. Là où la meute a posé le plus de problèmes, c'est à la mairie. Les points de vue des députés et décidants de Saint-Merlin divergent grandement, et il n'est pas aisé de s'entendre et de s'accorder.


- Piece of mind -
Diane est féministe jusqu'au bout des ongles, et ce de manière un peu trop extrémiste. Elle refuse de se faire aider pour un individu de sexe masculin, prétendant que cela représente pour une femme l'accord tacite d'être dominée. + Cependant, il ne serait pas erroné de dire qu'en règle générale, elle n'apprécie pas devoir demander de l'aide auprès de qui que ce soit. Elle a moins de scrupules lorsqu'il s'agit de ses parents, car elle estime que cela entre dans leurs attributions. + Elle sait ce qu'elle vaut, elle sait ce qu'elle veut, et n'hésitera donc pas une seconde à écraser la moindre personne, quelque qu'elle soit, qui fait figure d'obstacle à ses yeux. C'est une battante un peu trop impitoyable. + Elle ne laisse aucune chance aux hommes qui tentent une approche intéressée. Elle les éconduit de manière systématique. L'amour ne l'intéresse pas du tout, et elle n'a pas envie d'être le genre de femmes au mascara dégoulinant après s'être fait jetée par son homme. Pour elle, l'amour n'existe que temporairement et se solde invariablement sur une rupture. Une perte de temps, en somme. + Elle ne s'abaissera jamais (ou plutôt que très rarement, mais avec un profond dégoût pour elle-même et pour ce qu'elle s'apprête à faire) à coucher avec quelqu'un pour réussir, pour le manipuler ou pour recueillir ses confessions sur l'oreille. Elle privilégie d'autres moyens et ne réserve ses parties de jambes en l'air qu'à de rares élus, qu'elle s'efforce de ne pas connaître en détails et de ne plus revoir (sauf si elle est vraiment, vraiment satisfaite). + Elle a souvent l'air impassible, distante et glaciale, comme si rien ne l'affectait. Elle s'est forgé une armure dans le but que ses émotions ne transparaissent que très peu sur son visage de porcelaine, mais elle n'arrive toujours pas à garder un contrôle total, ne pouvant réfréner une lèvre tremblante, une voix brisée, des yeux larmoyants, des rides d'inquiétudes ou un froncement du sourcils, selon les circonstances. + Elle n'aime pas quand les choses ne vont pas comme prévu ou comme elle l'entendait. Elle aime avoir le contrôle, et surtout le garder. Les imprévus la stressent et sa vie est réglée comme du papier à musique. + Elle peut sortir de ses gonds de manière totalement démesurée. Cela ne lui arrive pas souvent, mais lorsque cela se produit, il vaut mieux ne pas se trouver trop près d'elle. Elle en presque méconnaissable, déformée par la rage. Les raisons de ces débordements sont multiples. La frustration, le plus souvent. + Elle n'est pas du genre à avoir des regrets et des scrupules. Elle sait tourner la page à une vitesse hallucinant et passer à autre chose, mais uniquement lorsqu'il s'agit de ses propres actions. Ce n'est pas que mentir, tromper, trahir et décevoir la rend fière, c'est juste que selon elle l'auto-apitoiement sur des événements passés et donc figés ne sert à rien, si ce n'est s'empêcher d'avancer. Ce qui est fait est fait, et lorsqu'elle revient sur ses actes passés, elle prétend assumer tout ce qu'elle a fait... même s'il existe vraisemblablement des exceptions, qu'elle essaie d'oublier. + Elle est hargneuse et revancharde, en plus d'avoir une susceptibilité plus grande que la moyenne. Le moindre affront, ou du moins ce qu'elle considèrerait comme tel, est une insulte dont elle se doit de rendre la pareille, souvent de façon disproportionnée par rapport à l'incident initial. Elle n'a pas de limites lorsqu'il s'agit de se faire respecter, quitte à se faire craindre. + Elle sombre aisément dans la méchanceté, le sadisme, parce qu'elle aime se sentir dans la position de la dominatrice toute-puissante. Inspirer la crainte est pour elle un désir presque permanent dont elle ne comprend pas l'origine mais qu'elle ne peut qu'exécuter. Elle n'a pas pour autant avoir un mauvais fond, mais elle ne sait pas faire autrement. Les gentillesses ne sont simplement plus être un réflexe pour elle, elle en a perdu l'habitude à force d'agir à leur encontre. + C'st une rabat-joie absolue. Dès qu'elle sent que quelqu'un est enthousiaste, elle a le réflexe d'essayer de briser son élan de motivation ou de gaieté. + Elle a une opinion très tranchée et quasi définitive sur les gens dès la première seconde de leur rencontre, et elle n'en démord que rarement. En guise d'exemple, même si elle n'est pas une fervente partisane de la protection du sang-pur, elle ne peut s'empêcher d'avoir des a priori sur les sang-de-bourbes, qu'elle n'appelle pas spontanément "nés-moldus", sans pour autant les tourmenter. Elle juge assez facilement, surtout dans le négatif (rares sont les personnes qu'elle estime à part entière), et de ce fait la liste des personnes qu'elle n'apprécie pas pour une raison X ou Y a tendance à se rallonger.  + Elle n'est pas solitaire pour autant, même si être seule pendant une durée assez importante ne la traumatise pas plus que ça, mais elle choisit consciencieusement sa compagnie : des personnes qui ne l'exaspèrent pas trop, qui peuvent même l'amuser, et qui peuvent servir un point quelconque de son existence. + Son ambition est démesurée par rapport à Saint-Merlin et sa mairie. Elle siège à un poste déjà important et qui lui confère un pouvoir assez étendu, mais elle se sent encore trop à l'étroit dans son siège de députée. Un poste international, voilà ce qui la fait vibrer et rêver. + Elle est très fière d'elle-même - dire qu'elle est hautaine ne serait pas non plus une exagération - et veille à sa réputation comme à la prunelle de ses yeux. Etre rabaissée sera pour elle une apocalypse, et elle s'éloigne de tout ce qui pourrait lui porter préjudice. + Elle est catholique, comme ses parents. Elle ne le crie pas sur tous les toits, et n'est pas régulièrement présente aux messes, mais elle prie beaucoup, mais ses prières ne sont pas altruistes et s'axent plus vers son propre avenir. + Porte beaucoup de robes. Pas spécialement par coquetterie exacerbée ou pour afficher sa féminité, mais pour la simple raison qu'elle aime sentir le vêtement flotter autour de ses jambes et qu'elle trouve que cela lui donne un prestige supplémentaire et une classe indéniable. + Elle est extrêmement brillante, dans un grand nombre de matières, et n'a jamais eu besoin d'étudier énormément et de devoir s'exercer à outrance pour obtenir d'excellents résultats. Malgré tout, sa spécialité est la métamorphose. Elle adore les possibilités ouvertes par cette branche de la magie, et les explore toujours plus loin. Elle en est presque obsédée et est dégoûtée de ne pas être une métamorphomage. + Elle n'était pas aussi imbuvable et compliquée auparavant, bien qu'elle ait toujours eu un tempérament cataclysmique et un côté borderline. Mais des circonstances pas si lointaines l'ont faite basculer toute entière ou presque dans une forme de démence douce, manifestée par tous les défauts exacerbés de Diane. Irrévocablement ?  
CODE PAR VIEUX FRERES.


Dernière édition par Diane Cabanel le Lun 28 Sep - 17:28, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I fill my heart with emptiness   Lun 7 Sep - 15:24


Lueur vacillante
“Les lumières qui sont en nous sont transformées en ténèbres, et les ténèbres dans lesquelles nous vivons sont terribles.”

Choyée. Adorée. Gâtée. Aimée. Diane avait été tout ça, dès sa plus tendre enfance. Elle vivait dans un cocon d'amour, elle, l'enfant unique de la famille. Quand Brice, son premier frère, est arrivé au monde, elle fut plus qu'effleurée à l'idée de perdre ses privilèges, les attentions qu'on lui portait. Mais même après la naissance d'André, elle ne fut pas laissée de côté, et ses parents semblaient avoir assez d'affection pour la progéniture dans son ensemble. Néanmoins, en tant que seule fille de la fratrie et qui plus est ainée, Diane s'était toujours estimée plus méritante de l'attention de ses géniteurs, bien qu'elle n'avait jamais eu - ses parents y veillaient - de raisons de jalouser ses cadets. Pendant tout ce temps, entourée de garçons, elle n'avait de cesse de ré-affirmer son statut de fille, de se défendre en tant que tel, et d'appuyer cette différence fondamentale qui la séparait de Brice et de André, malgré l'amour qu'elle leur portait.
Elle grandit de façon assez solitaire, en raison d'une éducation faite intégralement à domicile par ses deux parents. Elle avait ses frères, évidemment, mais ça ne comptait pas. Ce n'était pas la même chose que d'avoir de vraies amies, chez qui elle aurait pu faire des soirées à papoter par exemple - bien qu'avec le recul, elle était persuadé qu'elle aurait détesté ça, surtout le sujet de discussion aurait été non stop les garçons. Leurs parents rabâchaient à tout bout de champ les oreilles de leurs enfants à propos de leur future école de magie, et de toutes les choses qu'ils pourraient y apprendreographie.
La première manifestation magique de la part de chaque enfant Cabanel provoquait une exaltation de grande ampleur au sein de la maison, et peu importait l'importance des dégâts. Diane n'avait rien fait d'original. Elle s'était mise en colère pour une raison dont elle ne se souvenait plus (elle avait la fâcheuse tendance de criser pour un rien), et toutes les lampes de la maison avaient explosé simultanément. Et elle avait été terriblement frustrée de devoir laisser ses pouvoirs en latence le temps de grandir et d'assimiler une connaissance plus large que le domaine de la sorcellerie. D'autant plus que leurs parents rabâchaient à tout bout de champ les oreilles de leurs enfants à propos de cette future école de magie, et de toutes les choses qu'ils pourraient y apprendre, des matières bien plus exaltantes que le français, les mathématiques ou la géographie. L'année précédent son admission, Diane ne pouvait pas déterminer si elle était plus excitée à l'idée de pratiquer la magie ou bien d'élargir son champ de relations. A l'époque - qu'est-ce qu'elle pouvait bien être niaise - elle était même enthousiaste en s'imaginant le premier garçon qui la courtiserait, qui l'embrasserait en cachette derrière un mur, au fond d'un couloir obscur et désert. Elle se voyait déambuler dans le parc de l'école en portant le pull trop grand de son copain, en ayant son odeur sur elle. Un délire d'une pré-adolescente qui souhaitait grandir trop vite et vivre loin du milieu qui la retenait en quelque sorte prisonnière. Une illusion, se rendra-t-elle compte plus tard en mûrissant... Ou en devenant cinglée, tout dépend du point de vue.

Avait-elle été déçue en débarquant à BeauxBâtons, en réalisant que l'Académie n'était pas rigoureusement comme les projections mentales qu'elle s'en était faite ? Pas plus de dix minutes. C'était différent de ce qu'elle s'était imaginé, moins mystérieux, mais largement appréciable quand même. S'était-elle sentie désespérément seule et désorientée ? Clairement. Elle n'avait jamais vécu une seule rentrée scolaire et était plus qu'une débutante en ce qui concernait les façons de se faire des amis. Son caractère n'aidait pas : elle voyait directement des défauts agaçants chez tout le monde, et de ce fait personne ne lui donnait envie de nouer une amitié. Elle restait isolée, à travailler, mais cela l'a vite agacée. Elle n'aimait pas les soirées improvisées par des poignées d'étudiants, mais elle se fit violence afin d'avoir au moins un cercle de connaissance. Ce fut chose faite, malgré un caractère qui n'était pas toujours évident à vivre au quotidien.
De cercle de connaissance en cercle de connaissance, au bout de deux années, elle rencontra la personne qui semblait correspondre à son idée de premier petit-ami idéal. Plus âgé, beau et intelligent. Elle était encore bien jeune, trop pour que ce soit sérieux, mais toujours est-il que, face à cette perfection idéalisée et attendue depuis tout ce temps, elle se donna à fond pour attirer son attention. Déjà à ce moment, elle réussissait à obtenir ce qu'elle voulait, par tous les moyens possibles. Malheureusement pour elle, une fois le poisson ferré, elle s'était rendue compte que rien de tout ça ne lui convenait. Les câlins l'étouffaient, comme autant de barreaux de prison, la sensation d'être sans cesse redevable à quelqu'un et précautionneuse envers lui lui était vraiment désagréable, et elle réalisa enfin qu'elle n'aimait pas son copain, mais qu'elle était juste sous le charme d'une illusion qu'elle s'était créée, et cette dernière se dissipait à chaque baiser. Ils ne couchèrent pas ensemble, et Diane ne parvint pas à se décider si c'était dommage ou si c'était mieux ainsi. Elle aurait bien aimé essayer, tout en ignorant à quel point les regrets auraient pu la frapper. Elle quitta donc son compagnon, en le laissant sur sa faim, et fut célibataire tout le reste de ses études. Juste une fois, lassée d'entendre ses amies, jeunes filles en fleurs ayant récemment découvert les plaisirs charnels, parler de leurs parties de jambes en l'air, elle prétexta être saoule pour passer une seule fois dans les draps de son seul unique ex. Cela lui avait semblé être un plan génial pour ne pas devoir le supplier en rampant à ses pieds de lui faire franchir ce pas. Et puis, il n'était pas vraiment honnête et scrupuleux, et il n'hésita pas longtemps avant d'accéder à sa requête de vierge bourrée. Une fois la chose faite, elle disparut et mit tout en oeuvre pour ne jamais, jamais le recroiser. Ce n'était pas une mission impossible et compliquée : elle était presque au bout de ses études brillamment réussies, et elle était certaine qu'une fois de retour à Saint-Merlin, elle n'aurait plus à s'en soucier.

Durant ces années d'études, elle développa deux aptitudes principales : un grand don pour la métamorphose ; un caractère de garce, légèrement au-dessus de la moyenne. Elle a toujours eu un comportement par moment à la limite de l'acceptable, surtout au niveau des réflexions lâchées sans tourner au préalable sa langue sept fois dans sa bouche, mais la majorité de son caractère actuel était encore sous-jacent. Son âme était une bougie, et il ne fallait qu'une bourrasque pour la faire sombrer dans l'obscurité, pour rendre permanents et exacerbés des traits de caractère détestables. Pour engendrer une Diane 2.0, version maléfique.
Et qu'est-ce qui déclencha cette bourrasque tant redoutée ? Son frère André. Le différent, celui qui a mis ses parents dans tous leurs états, qui a menacé leur équilibre et la réputation familiale. L'annonce de la sexualité de son frère n'était même pas un événement qui la concernait, mais par mimétisme, elle en fut tout aussi outrée que ses parents. En soi, elle n'avait rien contre cette "déviance", pour reprendre un terme employé par sa mère à l'occasion. L'homosexualité ne la dérangeait pas, mais elle ne voulait pas de ça pour son petit frère, celui qui avait été si proche d'elle et qui n'avait pourtant jamais rien laissé paraitre. Ce qu'elle pourrait aisément qualifier de trahison la chamboula profondément et ses tares se développèrent à la manière d'un abcès increvable.

Elle n'a plus eu de nouvelles de lui. Tant mieux, elle n'en voulait pas. Elle était désormais députée. Le prestige de son nom, ses résultats excellents et un caractère de vraie politicienne avaient entre autre tracé pour elle un chemin de brique jaune, direct et facile à suivre, jusqu'au pouvoir - même si elle désirait sans cesse plus, comme agir au niveau international peut-être. Dans de telles conditions, en tant que personnalité publique influente et attendue au tournant, elle ne pouvait s'imaginer le retour du vilain petit canard au sein de la famille, de peur de devoir subir les jugements du voisinage et perdre de sa crédibilité. Elle était loin d'en avoir besoin, d'autant plus que c'était maintenant son deuxième frère qui tournait le dos à sa famille en allant épauler leur benjamin. En effet, d'après ce qu'elle avait cru comprendre, ce dernier vivait un calvaire et n'était que l'ombre de lui-même, et le fait qu'il tombe aussi bas sans se ressaisir énervait inconsciemment Diane, encore plus que la question de son homosexualité.
Pouvait-elle dire qu'elle était comblée ? Célibataire affranchie et volontaire, au travail valorisant, en bons termes avec des parents généreux, avec une belle maison ? Elle aurait dû, et pourtant elle ne le ressentait pas comme tel, et cette frustration d'origine inconnue pourrissait d'avantage sa psyché.




Dernière édition par Diane Cabanel le Jeu 24 Sep - 10:16, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
André Cabanel
PSEUDO : caius/nico.
AVATAR : sam way.
MESSAGES : 254
CREDITS : caius, me (avatar) anaëlle (signa).
ARRIVEE : 01/09/2015
ÂGE : vingt-trois années de scarifications, âge proche de la fin malgré sa jeunesse.
SANG : presque bleu, le sang royal, la pureté des sorciers français, la famille ayant honte de son enfant à cause de la religion régnant dans leurs cœurs qu'ils disent totalement purs.
COEUR : déglingué, explosé, éclaté, écorché vif, cœur inexistant et roué de coups. pourtant, il pulse, légèrement, il commence à se réveiller.
EMPLOI : avant c'était les jambes écartées, désormais c'est fluctuant, métiers peu payés et dégradants. il économise pour passer ses examens et tenter de devenir auror.

MessageSujet: Re: I fill my heart with emptiness   Lun 7 Sep - 15:58

MA SOEUR MON DIEU JE T'AIME ! I love you En prime, je lui avais mis ce nom là dans ma tête, promis. mdr Communication télépathique un truc de dingue quoi. Arrow En tout cas, je suis vraiment, vraiment, vraiment, trop heureux que tu ais décidé de rejoindre la fratrie. Tu verras, avec moi, tu ne t'ennuieras jamais. point yeah En tout cas, l'avatar est divin et puis Gemma a une de ces classes. dead Si tu as besoin, harcèle moi de messages privés, j'adore ça. perv2
BIENVENUE sur le forum et bon courage pour ta fiche. I love you
D'ailleurs, t'as pris un de mes avatars pour ta présentation. Arrow Et j'aime ce que tu as déjà écrit pour le début de ta fiche. choupie

_________________
ECOUTE PAUVRE CON

je suis pas quelqu’un de bien je suis pas une belle personne je suis une sale bête une bouteille de gaz dans une cheminée et je vais finir par te sauter au visage si tu t’approches trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrateur
avatar
Léon Bellange
PSEUDO : mercure.
AVATAR : Diego Barrueco.
MESSAGES : 397
CREDITS : Psychotic venus, Ziggy Stardust.
ARRIVEE : 27/07/2015
ÂGE : Le brun a traversé vingt-cinq années.
SANG : Mêlé, torturé, embrouillé, confus, bâtard.
COEUR : Fidèle à lui-même.
EMPLOI : Il a vendu sa dignité contre un ou deux billets.

MessageSujet: Re: I fill my heart with emptiness   Lun 7 Sep - 16:06

GEMMA, damned. Comment je l'aime cette femme. dead
Je vois que tu fais un heureux ! En tout cas bienvenue et bon courage pour ta fiche, n'hésite pas si tu as un problème coeur

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administratrice à la retraite
avatar
Amalrik Beaumort
PSEUDO : vieux frères/cass.
AVATAR : nikolaj coster-waldau.
MESSAGES : 176
CREDITS : ©Eden Memories.
ARRIVEE : 19/07/2015
ÂGE : quarante-quatre ans.
SANG : pur, naturellement. les beaumont sont une des familles sorcières les plus influentes du pays.
COEUR : sauvagement amoureux de son épouse depuis près de vingt ans.
EMPLOI : directeur du département du transport magique à la mairie, sur les devants de la scène tout en se fondant dans la masse.

MessageSujet: Re: I fill my heart with emptiness   Lun 7 Sep - 19:29

Une nouvelle Cabanel, superbe choix de famille angel
J'ai hâte de voir ce que tu nous réserves bril
Bienvenue & bonne chance pour ta fiche heartie

_________________
i will perform a death defying miracle for someone with the chemicals to believe. i am brave, but i've gravely understated, i can't save you from what you've taken and leave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Saël Beaumort
PSEUDO : wildworld (chloé)
AVATAR : dylan o'brien
MESSAGES : 148
CREDITS : @AESTHETIC
ARRIVEE : 30/08/2015
ÂGE : vingt-cinq années d'une vie torturée.
SANG : pur, à l'évidence, générant l'envie, la richesse, le pouvoir.
DON : lui-même est un don.
COEUR : fiancé à la douce poupée contre son gré, mais son cœur reste meurtris, indécis, généré par un trop plein de pulsions déplacées envers cette rousse endiablée.
EMPLOI : langue-de-plomb, département des mystères.

MessageSujet: Re: I fill my heart with emptiness   Lun 7 Sep - 20:03

bienvenue à la maison, j'ai hâte d'en savoir plus hehe

_________________

and your shoulders are frozen, oh but you're an explosion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administratrice
avatar
Blanche Desanges
PSEUDO : arsonphobia.
AVATAR : astrid bergès-frisbey.
MESSAGES : 253
CREDITS : mind dreamer (av)
ARRIVEE : 12/08/2015
ÂGE : vingt ans, qu'elle contemple les neiges d'hiver.
SANG : sang-mêlée qui se fait passer pour pur dans la haute société, mais qu'importe le sang quand on est cracmol.
DON : enfant dénuée de dons, seule sa rage de se battre en est un.
COEUR : letharia vulpina.
EMPLOI : chasseuse, traqueuse, tueuse.

MessageSujet: Re: I fill my heart with emptiness   Lun 7 Sep - 20:35

(dommage pour louys mais je suis sûre que tu vas faire un super perso avec gemma. smile)
du coup bienvenue officiellement, j'ai hâte de découvrir diane. et bordelou ton avatar est une tuerie. coeur bigeyes

_________________
☆ shiver
on attendra l'hiver, pour s'écrire qu'on se manque. que c'était long hier, que c'est long de s'attendre. tu me pardonnes mon coeur ? de rouvrir notre tombe. pour y planter mon coeur, des pensés d'autres blondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
André Cabanel
PSEUDO : caius/nico.
AVATAR : sam way.
MESSAGES : 254
CREDITS : caius, me (avatar) anaëlle (signa).
ARRIVEE : 01/09/2015
ÂGE : vingt-trois années de scarifications, âge proche de la fin malgré sa jeunesse.
SANG : presque bleu, le sang royal, la pureté des sorciers français, la famille ayant honte de son enfant à cause de la religion régnant dans leurs cœurs qu'ils disent totalement purs.
COEUR : déglingué, explosé, éclaté, écorché vif, cœur inexistant et roué de coups. pourtant, il pulse, légèrement, il commence à se réveiller.
EMPLOI : avant c'était les jambes écartées, désormais c'est fluctuant, métiers peu payés et dégradants. il économise pour passer ses examens et tenter de devenir auror.

MessageSujet: Re: I fill my heart with emptiness   Mar 8 Sep - 15:47

En plus le mec trop long à la détente quoi. dead Toi, franchement, mon beau, mon roi, je t'aime de fou. I love you Je suis trop content que ce soit toi qui ait pris ma sœur, je sais que dans tes mains elle sera bien choyée. point

_________________
ECOUTE PAUVRE CON

je suis pas quelqu’un de bien je suis pas une belle personne je suis une sale bête une bouteille de gaz dans une cheminée et je vais finir par te sauter au visage si tu t’approches trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I fill my heart with emptiness   Mar 8 Sep - 20:10

ANDRÉ Content que tu sois ravi que ta soeur soit prise, et que ça soit par moi, ça me flatte huhu mih Et notre connexion télépathique m'étonne toujours scream A peu de choses près je choisissais "Marie" pour le côté catho, mais c'est le prénom de ma soeur alors c'était perturbant gne  Après, j'avais pensé à "Louve" mais je me suis dit que sur un forum avec des loups-garous c'était pas de bon goût quand même hidden Puis j'ai mis le premier nom qui m'était venu à l'esprit et tadaaa agha

LÉON + AMALRIF + GAEL + BLANCHE Merci vous quatre, vous êtes adorables sweet sweet sweet sweet
Revenir en haut Aller en bas
administrateur
avatar
Léon Bellange
PSEUDO : mercure.
AVATAR : Diego Barrueco.
MESSAGES : 397
CREDITS : Psychotic venus, Ziggy Stardust.
ARRIVEE : 27/07/2015
ÂGE : Le brun a traversé vingt-cinq années.
SANG : Mêlé, torturé, embrouillé, confus, bâtard.
COEUR : Fidèle à lui-même.
EMPLOI : Il a vendu sa dignité contre un ou deux billets.

MessageSujet: Re: I fill my heart with emptiness   Ven 18 Sep - 20:21

Bonjour,
tu as dépassé le délais pour faire ta fiche, aurais-tu besoin d'un délais ? Sans réponse de ta part ta fiche sera déplacée. coeur

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I fill my heart with emptiness   Sam 19 Sep - 17:39

Oui je sais que j'ai dépassé mon délai, je m'en veux trop Crying or Very sad J'ai eu d'autres choses en tête, du coup j'écrivais environ 3 lignes en un semaine, pas top Arrow

Mais je veux bien un délai, évidemment What a Face
Revenir en haut Aller en bas
administratrice à la retraite
avatar
Amalrik Beaumort
PSEUDO : vieux frères/cass.
AVATAR : nikolaj coster-waldau.
MESSAGES : 176
CREDITS : ©Eden Memories.
ARRIVEE : 19/07/2015
ÂGE : quarante-quatre ans.
SANG : pur, naturellement. les beaumont sont une des familles sorcières les plus influentes du pays.
COEUR : sauvagement amoureux de son épouse depuis près de vingt ans.
EMPLOI : directeur du département du transport magique à la mairie, sur les devants de la scène tout en se fondant dans la masse.

MessageSujet: Re: I fill my heart with emptiness   Sam 26 Sep - 12:51


Tu es maintenant validé !

Une très jolie plume pour un très diabolique personnage, j'imaginais vraiment Diane comme ça bril Officiellement bienvenue parmi nous ma belle heartie
Bienvenue sur le forum. Afin de bien t'intégrer à celui-ci, nous te conseillons de lire le règlement ainsi que le contexte si cela n'est pas déjà fait. Il t'est maintenant obligé d'aller présenter ton avatar au bottin et de recenser ta maison sinon tu es considéré comme une personne vivant dans la rue. Il t'est fortement conseillé d'aller te créer un carnet de liens et de rps afin de pouvoir développer la vie de ton personnage. Si tu souhaites proposer ton scénario à la communauté, il faut te rendre par ici. Si tu souhaites te défouler un peu sur ton clavier, n'hésite pas à passer ici. Si tu veux voir toutes les nouveautés qu'il y a eu avant ton arrivée, il faut te diriger par ici. S'il faut déjà que tu t'absentes, merci de nous prévenir en te rendant ici.

Le Staff espère que tu passeras de bons moments sur ce forum, et pour toutes questions n'hésite pas à envoyer un message privé à l'un d'entre eux.

_________________
i will perform a death defying miracle for someone with the chemicals to believe. i am brave, but i've gravely understated, i can't save you from what you've taken and leave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I fill my heart with emptiness   

Revenir en haut Aller en bas
 
I fill my heart with emptiness
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» raketa open heart (avec deux photos odieusement pillées à Alexandr2 du forum watch.ru)
» Angel Heart
» jose gonzalez-heart beats
» Flygon Heart
» George Coleman & Ahmad Jamal - My foolish heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE FAULT IN THE MOON ::  :: Passeports :: En ordre-